Accueil > A propos de la revue
A propos de la revue

 

Editorial
Les partenaires
Le comité de rédaction
Le comité scientifique

Editorial

Via@, revue internationale, plurilingue et interdisciplinaire

Dans le paysage scientifique des approches du tourisme, l’originalité de cette nouvelle revue résulte de quatre choix fondamentaux :

- le choix de l’interdisciplinarité et du plurilinguisme : chacun peut y écrire dans sa langue maternelle, ce qui permet de s’exprimer avec davantage de nuances que dans une langue étrangère plus ou moins bien maîtrisée, et cependant être lu dans un grand nombre de pays. En effet, être publié en allemand, en catalan, en espagnol, en français, en italien ou en portugais, mais aussi en anglais et dans une troisième langue, c’est l’opportunité exceptionnelle qu’offre cette revue, au service d’une meilleure diffusion des travaux de recherche, trop exclusivement dominés par l’usage de la langue anglaise ; le monde scientifique anglo-saxon y gagnera l’accès à une littérature souvent ignorée et à d’autres manières de penser ce qui, dans le domaine des sciences humaines et sociales, ne peut qu’améliorer la qualité de la recherche, objectif d’intérêt général.

- Le choix de penser le tourisme comme à la fois un objet interculturel et un moyen d’accéder à cette dimension centrale de l’interculturalité dans le contexte de la mondialisation : en s’appuyant sur la structure d’un réseau international de collaborations déjà bien établies, ainsi que sur ses dimensions interdisciplinaire et plurilingue, Via@ entend ainsi faire progresser notre connaissance du tourisme et de ses implications sociétales. La production collaborative d’un dictionnaire des mots du tourisme, avec traductions et correspondances dans différentes langues et aires culturelles, devrait en être une conséquence logique.

- Le choix d’utiliser les possibilités du caractère électronique de Via@, de plusieurs manières : d’abord, plutôt que de proposer des contenus de numéros thématiques figés sitôt leur publication, on gardera ouverts des dossiers thématiques durant une certaine période, afin de tenir compte de la dynamique scientifique que la mise en ligne peut susciter. Ensuite on exploitera les possibilités collaboratives du web 2.0, particulièrement intéressantes dans le champ scientifique où les interactions peuvent être porteuses à la fois de sens et d’innovation. Ce faisant, Via@ souhaite offrir à ses lecteurs internautes – en particulier aux jeunes chercheurs - moyennant enregistrement préalable, la possibilité de contribuer directement à la revue de différentes façons, que ce soit en adressant des comptes rendus critiques de publications ou bien en créant des communautés d’échanges sur des thèmes suscitant de l’intérêt. Dans certains cas, cet intérêt pourrait donner lieu à des dossiers thématiques dont l’impulsion et l’alimentation viendraient des lecteurs eux-mêmes.

- Le choix d’une revue à la fois gratuite et représentative d’un fonctionnement nouveau, ouvert collaboratif et transparent, échappant aux logiques du marché, aux divisions d’écoles ou aux spécialisations très pointues. C’est la raison pour laquelle Via@ est portée par des universités de différents pays rassemblées dans un partenariat original, chacune contribuant au projet collectif à la mesure de ses choix, de ses moyens et de ses ambitions. La liste des partenaires de la revue n’est pas close, car elle est amenée à s’ouvrir à d’autres pays et d’autres continents.

Les partenaires

France  


ADRETs – Association pour le Développement de la Recherche et des Etudes sur les TourismeS

Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse

IREST - Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne
Belgique  
Université Libre de Bruxelles
Brasil  
Universidade Federal Minas Gerais
Deutschland  
Universität Freiburg
España  
Universidad Nacional de Educación a Distancia - Madrid
Universidad de Sevilla
Universitat Rovira i Virgili - Tarragona
Italia  
Università di Bologna
Portugal  
Universidade do Algarve
Suisse  
Université de Genève
USA  
University of California, Berkeley, TSWG - Tourism Studies Working Group


Le comité de rédaction

Directeur de la publication :
Rémy Knafou
, Professeur émérite, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Secrétariat de rédaction et webmastering :
Carine Fournier, Maître de conférences, Université de Bretagne Occidentale (Brest), Trésorière de l'ADRETs

Salvador Anton Clave, Profesor, Universitat Rovira i Virgili (Tarragone)
Philippe Bachimon, Professeur, Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse
Fiorella Dallari, Professore, Università di Bologna
Anya Diekmann, Chargée de cours, Université Libre de Bruxelles
Bernard Debarbieux, Professeur, Université de Genève
Jean-Michel Decroly, Professeur, Université Libre de Bruxelles

Alfonso Fernández-Tabales, Profesor, Universidad de Sevilla
Carine Fournier, Maître de conférences, Université de Bretagne Occidentale (Brest)

Tim Freytag, Professor, Universität Freiburg
Nelson Graburn, Professor emeritus, University of California, Berkeley
Maria Gravari-Barbas, Professeur, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Sébastien Jacquot, Maître de conférences, Université Paris 1-Panthéon Sorbonne
Alessia Mariotti, Ricercatore confermato, Università di Bologna
Júlio da Costa Mendes, Maître de conférences, Universidade do Algarve
Allaoua Saadi, Professeur, Universidade Federal de Minas Gerais
Jean-François Staszak
, Professeur, Université de Genève

Antonio Zárate-Martín, Profesor, Universidad Nacional de Educación a Distancia (Madrid)


Accéder à la présentation détaillée des membres du Comité de rédaction

Le comité scientifique

Adyr Balestreri Rodrigues, Universidade de São Paulo, Brasil, Geografia
Mohamed Berriane, Université Mohammed V, Rabat, Maroc, Géographie
Roberto Cellini, Università degli Studi di Catania, Italia, Economia politica
Tiziana Cuccia, Università degli Studi di Catania, Italia, Politica Economica
Susan Fainstein, Harvard University, United States of America, Urban planning
Michael Di Giovine, University of Chicago, United States of America, Anthropology
Daniel Hiernaux, Universidad Autónoma Metropolitana Iztapalapa, México, Geografía
Eric T. Jennings, University of Toronto, Canada, History
Lucie K. Morisset, Université du Québec à Montréal, Canada, Histoire de l'architecture et de l’urbanisme
Claudio Minca, Wageningen University, Netherlands, Geography
Yoel Mansfeld, University of Haifa, Israel, Tourism Planning & Development
Douglas Pearce, University of Wellington, Victoria, New Zeland, Tourism Management
Christine Petr, Institut d’Etudes politiques de Rennes, France, Marketing
David Picard, Universidade Nova de Lisboa, Portugal, Antropologia
Mike Robinson, Director, The Ironbridge Institute College of Arts and Law, The University of Birmingham, United Kingdom, Political Science
Jarkko Saarinen, University of Oulu, Finland, Geography
Ouidad Tebaa, Doyenne de la Faculté des Lettres de l'université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, Lettres et Etudes culturelles
Tatjana Thimm, Hochschule Konstanz, Deutschland, Tourismusmanagement
Jordi Tresserras Juan, Universitat de Barcelona, España, Ciències Polítiques
José Fernando Vera Rebollo, Director del Instituto Universitario de Investigaciones Turísticas de la Universidad de Alicante, España, Geografía

NOUVEAUTES

Photographies
 

Cartes
 

Brèves
 

Recensions
 
ACTUALITES
Colloques
Publications
Appels à articles
Positions de thèse
 
la revue

Tous les numéros
Dernier numéro
A propos de la revue
Index
Soumettre un article

Via@ 2.0
Lettre d'information
Flux RSS
Contact
ISSN en cours

 

 

CA DE EN ES IT PT